in ,

Et l’homme découvrit le push-up…

Taïwan, 2019. Un homme, que nous appellerons Sherlock, rapport à son inimitable sens de l’enquête, s’assoit malencontreusement sur le soutien-gorge de sa femme. C’est alors que quelque chose se rompt à l’intérieur du sous-vêtement, déversant son contenu huileux sur le postérieur du quidam. Sherlock s’inquiète. Qu’est-ce donc que ce liquide ? Est-ce inflammable ? Est-ce dangereux ? Les femmes sont-elles au courant que les fabricants de soutifs cousent d’étranges poches à l’intérieur des bonnets, au mépris du principe de précaution le plus élémentaire (mon cher Watson) ?

Il doit en avoir le cœur net. Il file vers la penderie de madame, y récupère deux autres modèles similaires, et entreprend de les autopsier, pour mettre à jour cette odieuse conspiration. Et l’horreur se confirme. Les deux autres exemplaires sont eux aussi agrémentées de poches contenant l’huile mystérieuse. Le monde doit savoir !

L’intraitable détective se saisit donc de son ordinateur et se fend d’un commentaire détaillant la manigance, photos à l’appui, sur la page Facebook d’une association de consommateur : Complain Community. Il s’avère malheureusement que la combine serait plutôt éventée. Pire, les femmes seraient elles-même complice du complot, puisqu’elles achèteraient ce genre de soutiens-gorges de leur plein gré et en toute connaissance de cause. Un internaute lui explique en outre que la chose porte de le nom de « push-up« , et qu’elle sert justement à enjoliver les poitrines des femmes un peu complexées par leur tchoutchs. Mais la découverte des petits secrets de sa femme n’est pas la seule mauvaise nouvelle qu’apprend notre perspicace héros aujourd’hui ; les soutifs qu’il vient de disséquer se vendent pour la bagatelle de 220$ pièce, lui précise un autre.

Il n’est jamais trop tard pour s’intéresser aux secrets cosmétiques du beau sexe, mais pas sûr que Madame Holmes soit ravie de s’apercevoir que Sherlock a sacrifié 700 balles de lingerie pour satisfaire sa soif de mystère

Photos de tournage de Lucy Heart (Histoires vraies : Plans Q sur l’autoroute)

Photos de tournage d’Ava Courcelles (Histoires vraies : Plans Q sur l’autoroute)