in

ETUDE – Les coups d’un soir entraîneraient plus facilement vers la dépression !!

predatrice-sexuelle-5323_w1020h450c1

Attention à ceux qui aiment flirter, draguer et ramener leurs prises chez eux : le sexe occasionnel, pour un soir, ne serait pas forcément la meilleure chose qui soit pour la santé, qu’elle soit physique ou psychologique !

Si on sait que l’orgasme ou les galipettes sont bonnes pour le corps, il faut tout de même mettre un cadre à ces affirmations : du sexe régulier, avec la même personne, et quand on est bien dans sa tête !

Car oui, le sexe pour un soir, avec un ou une presque inconnu(e), peut plus facilement vous entraîner dans des états dépressifs ou d’anxiété que ceux qui sont en couple ou qui passent un peu plus de temps avec leur proie !

C’est une étude américaine qui nous fait ces fracassantes révélations, après enquête auprès de 3900 étudiants de 30 universités américaines : 11% des interrogés avaient avoué avoir eu une petite conquête le mois précédent.

Ce qui était assez incroyable, c’est que la plupart de ces jeunes hommes et femmes avaient également pu connaître une période d’anxiété ou même de dépression suite à ce flirt poussé !

Les chercheurs veulent cependant mesurer cette découverte, attendant plus d’expérience et de recul sur la chose : « Il est encore trop tôt pour conclure que ce comportement sexuel a forcément une incidence psychologique nuisible et qu’il comporte des risques pour les jeunes gens.  »

Ce qui est par contre complètement sûr, c’est que nos étudiants, hommes et femmes confondus, subissent des séquelles psychologiques à la suite des coups d’un soir…

VIDEO – Ce coquin n’a pas pu se retenir !!

Etudier le porno à la fac ? C’est possible !!