in

ETUDE – Sextos : ces dames simulent plus que ces messieurs !!

media

Messieurs, qui n’a jamais reçu un message très hot de sa copine indiquant que celle-ci est nue sous les draps, se touchant en pensant à vous ?

Vous devriez demander la preuve en image car la réalité est parfois bien loin du compte…

Elle s’apparenterait d’avantage à : « je suis dans le canapé en jogging et je mange des céréales devant la télé. ».

Une équipe de l’Indiana University a voulu voir si les mensonges qui existaient au lit (on pense bien évidemment à la simulation de l’orgasme) se reportaient dans les pratiques sexuelles liées aux nouvelles technologies comme par exemple les sextos.

Les résultats sont sans appel : une large majorité a avoué mentir en écrivant un sexto à leur partenaire.

Les mensonges touchent tous les thèmes : tenues, fantasmes, activités, envies, etc… Vous ne rêvez pas, on peut bel et bien simuler par SMS.

Plus grave encore, cette étude nous apprend que les femmes sont plus habiles que les hommes à cette pratique : le nombre de femmes envoyant des messages coquins « améliorés » est deux fois plus élevé que chez les hommes

Alors que l’on nous répète à longueur de temps que l’honnêteté et le dialogue sont les clés d’une bonne relation amoureuse, pourquoi sommes-nous aussi extravertis au point de mentir dès lors qu’il s’agit d’un simple SMS ?

Il y a plusieurs raisons à cela :

  • On a envie de se faire plaisir, de se sentir désiré et de flatter son égo en fantasmant une situation.
  • Les femmes simulent l’orgasme ou leur enthousiasme par altruisme, pour faire plaisir à leur amoureux.
  • On veut pimenter la relation de couple en excitant le partenaire.

Au final, les sextos même si améliorés sont donc quelque part une marque d’attention que l’on peut bien pardonner, non ?

Des formes dans le calendrier de Sport Illustrated !!

Des émoji pour avoir du sexe !!