in

Faut-il arrêter le missionnaire au lit ?

La position du missionnaire est l’une des plus pratiquées au lit et pourtant, elle ne bénéficierait qu’aux hommes. Serait-il temps de changer d’avis sur cette position ?

Avec la levrette, le missionnaire est une position sexuelle qui ne prendrait en compte que le plaisir de l’homme, puisqu’elle ne stimule pas le clitoris. L’homme peut montrer sa virilité en tenant un certain rythme et en contractant ses jolis biceps, mais la femme que fait-elle en attendant ? Elle ne prend pas son pied en tout cas, puisque la majorité de ces dernières affirment ne pas jouir quand elles sont prises en missionnaire.

En alliant facilité, rapidité et intimité, c’est LA position qui arrange tout le monde. C’est d’ailleurs bien pour cela qu’elle s’inscrit facilement dans la routine des couples !

Sans pour autant rentrer dans l’extrême, ne bannissez pas cette position sexuelle qui peut être bénéfique selon l’angle et la cadence des pénétrations. Elle permet aussi de travailler la tendresse. Chaque couple est différent et a sa propre vie sexuelle, mais nous vous conseillons de ne pas vous enfermer pas dans cette position basique qu’est le missionnaire. Il y en a tant d’autres à essayer.

Par contre, on évite clairement le missionnaire quand il s’agit de la première fois. Vous n’êtes pas assez proche de votre partenaire pour le laisser vous observer à 10cm de votre visage. Et c’est encore moins attirant de voir sa réaction quand ce dernier a un orgasme. Tout ceci est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’un plan cul. Exit la tendresse et les bisous dans ces cas-là.

Devenez une bonne dragueuse !

Jonathan « Tourner pour J&M, je ne serais pas contre ! »