in , ,

Faut-il mettre de l’ail dans son vagin ?

Non. La réponse est non. Ça semble évident, dit comme ça. Et pourtant, la gynécologue Jennifer Gunter tire la sonnette d’alarme, à cause d’une nouvelle tendance façon « remède de grand-mère » qui conseillerait de s’assaisonner les parties génitales de la sorte, pour lutter contre les infections vaginales.

Elle tient à être très claire. Certes le condiment aurait des vertus anti-fongiques mais, comme elle le souligne, il ne s’agit que de résultats expérimentaux déduits de l’exposition d’une culture de levures à l’allicine (une molécule présente en proportion élevée dans l’épice en question). Toutefois, l’effet n’a même pas été testé sur la souris, encore moins sur l’homme. Par ailleurs, l’ail ne libère de l’allicine qui lorsqu’il est haché en petits morceaux. Se glisser des gousses d’ail dans la tirelire est donc non seulement inefficace, mais aussi potentiellement dangereux, puisqu’elles peuvent s’avérées porteuses de bactéries présentes dans le sol. Par ailleurs, il va de soi que la posologie en « julienne » est tout aussi déconseillée, pour d’évidentes raisons d’évacuation.

Bref, tout ça pour dire que si la médecine moderne connaît quelques écueils, il convient tout de même de se méfier des remèdes de grand-mère, surtout lorsqu’il s’agit de s’insérer des produits alimentaires dans le biniou, qu’il s’agisse d’ail, de persil, de sel, de poivre, d’olive ou même de sauce marinara…

 

Comment réussir ses rapports sexuels quand on a un gros pénis ?

Photos de tournage de Lucy Heart et Poopea (Secret)