in , ,

Fellation : découvrez la technique du pamplemousse !

La pipe, c’est chouette ! Toutefois, c’est loin d’être l’acte sexuel le révolutionnaire en matière d’originalité et d’innovation. Passés le gobage de couilles, la gorge profonde et le 69, pour donner autant que recevoir, on a vite fait le tour. C’est là qu’intervient la fellation pamplemousse, ou grapefruit blowjob dans la langue de Shakespeare, une technique qui décuplerait les sensations, combinant selon instigatrice, une certaine Auntie Angel, le plaisir de la turlutte avec la jouissance d’un authentique coït. Son application nécessite cependant quelque préparation. 

Celui ou celle qui prodigue la pipe doit donc, évidemment, se munir d’un agrume de type pomelo, qu’il aura préalablement attendri en le faisant rouler contre une surface dure. Après avoir amputé le fruit de ses deux pôles, le partenaire s’appliquera alors à creuser un trou cylindrique dedans, d’un diamètre légèrement inférieur à celui de l’organe à accueillir.

Vient enfin l’exécution, qui consiste à empaler le pamplemousse profané sur le chibre du cobaye, puis à astiquer ce dernier avec, tout en pompant le bout qui dépasse. Il va sans dire que cette variante est particulièrement salissante et implique un certain attrait pour les arômes doux-amer.

Pour les plus petits gabarits, rabattez-vous sur la clémentine…

 

Au bout de combien de temps fait-on caca la porte ouverte ?

Elles posent toutes en bikini dans la neige !