in , , ,

Femmes fontaines : comment y parvenir ?

Tout d’abord, une petite mise au point s’impose. Le mythe de la femme fontaine, c’est terminé. Sachez que n’importe quelle femme peut en être une ! D’ailleurs, on appelle aussi ce phénomène le squirt (de l’anglais « jet ») ! Comment faire ? Nous sommes là pour vous l’expliquer…

Ni cyprine ni urine

Le liquide produit lors de cette éjaculation n’a pas encore été identifié et ne porte aucun nom (pour le moment). En revanche, ce que l’on sait, c’est que ce n’est ni de l’urine ni de la cyprine mais le produit fabriqué par les glandes de Skène.

Détente

Ce n’est que l’esprit détendu que vous y arriverez. Madame, ne stressez pas ! Allez aux toilettes juste avant comme ça, exit la (fausse) sensation de vouloir uriner ! Vous serez ainsi moins stressée et plus concentrée sur le plaisir, vous verrez que le squirt arrive facilement ensuite. Entre parenthèses, il est plus facile simple pour démarrer de commencer par le squirting que par l’orgasme clitoridien…

Stimulation

Nous nous adressons maintenant aux partenaires de ces dames… Nous parlerons de stimulation du point G. Introduisez vos doigts (2 ou 3) dans le vagin de madame et formez une sorte de crochet avec (ou cornes de taureaux).

crédit : https://www.objectifsquirt.com/technique-cornes-taureau-faire-jouir-femme/

Ensuite, il suffit de l’agripper et d’effectuer de multiples pressions dessus, assez rapides. Forcément, vous risquez d’avoir un peu mal au poignet ou aux doigts au début mais… ce n’est qu’une histoire d’entrainement ! Il existe aussi une multitude de sextoys permettant de le stimuler…

Propreté

Enfin, pensez à mettre une serviette dessous, du moins protégez la zone de combat car il risque y avoir des dégâts dans l’air !

Le syndrome de la maladie post-orgasmique, c’est quoi ?

Dormir plus pour améliorer sa vie sexuelle