in , , , , ,

Flemmards, ces positions sont faites pour vous !

Vous avez passé une journée calamiteuse, deux heures supplémentaires au boulot pour traiter ces dossiers qui s’accumulent, en rentrant vous avez aidé madame en cuisine mais les marmots ne vous laissent aucun repos jusque tard dans la soirée. Vous vous allongez alors tous les deux, prêt à vous laisser glisser dans les bras de Morphée. Pourtant l’envie de jouer les prolongations vous titille et madame aussi semble prête à en découdre.

Ces trois positions vont vous permettre de laisser reposer vos corps endoloris et meurtris par une journée de labeur intense. Parce que même fatigué, le sexe c’est quand même cool hein !

L’union de l’éléphant

Votre pachyderme de mari est trop éreinté pour vous proposer une levrette à la hauteur de vos espérances, consolez-vous avec une position plus à la portée d’un corps épuisé, l’union de l’éléphant !  Allongez-vous sur le ventre et il ne restera plus à monsieur qu’à faire de même sur vous, pour une étreinte tout en douceur et en sensualité…

L’union du lotus

Une deuxième union cette fois qui n’est ni plus ni moins qu’un missionnaire couplé à un lotus, madame se met sur le dos et monsieur vient en face d’elle en restant assis pour la pénétrer. Profitez ainsi du regard de madame au moment de l’extase…

La petite (mais non moins intense) cuillère

Bon la cuillère vous connaissez ! Madame et monsieur sont allongés sur le côté et la pénétration se fait en douceur par l’arrière. Puisque la cuillère c’est déjà trop pour vous, il vous reste la petite cuillère. C’est la même chose sauf qu’il faut y aller mollo !  

Enfin si le simple fait d’évoquer un mouvement de bassin vous fatigue, il ne vous reste plus qu’à vous endormir avec la perspective réjouissante qu’une créature divinement roulée viendra peut-être vous visiter lors d’un rêve coquin…

Les barbus sont-ils de meilleurs amants ?

Qu’est-ce que le feederisme ?