young pretty woman drinking milk in kitchen
in , ,

Goût du sperme, la grande controverse…

Agrumes, ananas, fruit de la passion, une légende urbaine voudrait qu’un régime alimentaire riche en fruits exotiques donne à la semence masculine une saveur douce et sucrée, particulièrement adaptée à la finition en bouche. La science ne serait toutefois pas de cet avis…

Mais avant de questionner cette controverse, peut-être serait-il intéressant de jeter un œil à la recette fondamentale de l’élixir de jouvence. Comme tous les fluides humains, le sperme est évidemment constitué majoritairement d’eau. Viennent ensuite s’ajouter tout un tas de composés chimiques : acides aminés, acide citrique, phosphore, potassium, zinc, calcium, sodium, différentes enzymes, etc. En outre, le goût caractéristique du foutre, principalement amer et salé, est dû aux alcalins (sodium et potassium), tandis que les pointes sucrées et métalliques proviennent des sucres, minéraux et vitamines que le corps métabolise.

Passons alors à la question qui tue. L’alimentation a-t-elle la moindre incidence sur le parfum ? Aucune étude scientifique n’a pu le conclure jusqu’ici. Toutefois, l’analyse empirique aurait tendance à en convenir assez incontestablement. La réponse est sans doute dans la zone grise suivante :

Nombre d’aliments ont un effet reconnu sur les odeurs des fluides corporels. Aussi, il fort probable qu’à un palais accoutumé à la saveur précise de son partenaire, la différence soit suffisamment sensible pour justifier de mettre monsieur au régime fruitarien. Mais cette variance est sans doute trop ténue pour qu’on puisse en tirer des conclusions à grande échelle.

Tout ça pour dire que manger au moins cinq fruits et légumes par jour ne peut pas vous faire de mal….

Et si on jouait à s’étrangler ?

Envoyer des photos de son pénis… pour la science !