in

Il confond le tube de lubrifiant avec un tube de…

marchfav_7

C’est sûrement une mésaventure dont cet américain dans la fleur de l’âge se souviendra toute sa vie, et il est clair qu’il fera désormais bien plus attention lorsqu’il verra des tubes de lubrifiants proches de lui…

Car ce qui lui est arrivé pourrait malheureusement arriver à beaucoup d’hommes qui, pressés par le désir sexuel et sûrement par la (très) petite tenue de la femme qu’ils ont dans leur lit, s’emmêlent un peu les pinceaux, et finissent par commettre l’irréparable !

En effet, tout commence la nuit avant l’affaire du tube de lubrifiant : c’est la fameuse émission « Sex sent me to the ER » (« le sexe m’a amené aux urgences ») qui dévoile cette situation assez homérique.
Pour rappel, c’est un show télévisé américain qui relate des histoires assez insolites de personnes qui se sont retrouvées aux urgences à cause du sexe, par des reconstitutions.

Revenons à notre ami américain, qui avait décidé de réparer cette maudite lampe de chevet, qui était tombée et qui s’était fendue : le tube de glu en main, il recolle donc les morceaux, et repose la colle dans le tiroir de sa table de nuit.

Vous voyez donc ce qui va se passer, mais on vous l’explique tout de même : le lendemain soir, sa femme, voulant sûrement le récompenser de la réparation, lui fait comprendre qu’un câlin coquin lui plairait bien.

L’homme ouvre le tiroir de sa table de chevet, et sort un tube qu’il pense être celui de lubrifiant… Raté !
C’était en fait celui de la colle, qui lui avait servi à réparer la lampe !!

Se rendant compte de son erreur, il était malheureusement trop tard, et il ne pouvait plus enlever sa main de Popol : le couple part donc aux urgences pour essayer de trouver une solution.

Le médecin qui les prend en charge leur explique alors très simplement le choix qui s’offre à eux : soit ils utilisent du dissolvant pour vernis à ongle et ainsi enlever la colle, soit il rentre chez lui, attend plusieurs jours que la peau morte se forme pour réussir à se libérer…

Dans les deux cas, il faut bien souligner le fait que c’est assez douloureux, en plus d’être déjà pas mal humiliant : on ne sait pas quelle solution a été choisie, mais on compatit vraiment avec ce pauvre homme…

Et vous, qu’auriez-vous choisi à sa place ?

Une nouvelle bonne raison d’utiliser des préservatifs !!

La strip-teaseuse refuse de coucher avec lui : il appelle… La police !!