in , , ,

Il mate 10 heures de porno pendant un cambriolage

Loin de nous l’idée de juger de la consommation pornographique d’autrui. Ceci dit, il y a sans doute un lieu et un moment pour s’adonner à ses plaisirs onanistes. Et typiquement, un cambriolage n’est sans doute pas l’occasion idéale. 

C’est pourtant l’initiative qu’a prise un très étrange bonhomme, une fois entré par effraction dans la salle de sport Jai Thai Boxing Gym de Wellington, en Nouvelle-Zélande. Car oui, que faire lorsqu’on vient de s’introduire illégalement dans un complexe sportif, et qu’on a la nuit devant soi ? Alors que son complice fouillait les tiroirs et errait entre les tatamis et les sacs de frappes, comme l’ont relevé les caméras de surveillance, notre énergumène s’est offert une intensive séance d’exercice de 10 heures, à cinq contre un, dans le noir, sur l’ordinateur de l’établissement, d’après les relevés de l’historique de navigation. De 11h le soir à 9h le lendemain matin, il a ainsi consulté, page après page, des dizaines de sites pornographiques. L’homme est en outre soupçonné d’avoir tagué  l’intégralité des toilettes de l’immeuble de dessins salaces qualifiés de « particulièrement graphiques » par le propriétaire de l’établissement.

Il est arrêté quelques jours plus tard, sans que la police ne trouve d’explication à son geste. En effet, outre le vandalisme, aucun objet n’aurait été dérobé. Mais nous ne doutons pas que l’analyse approfondie des sites porno explorés toute la nuit nous en dira plus sur les motifs de cette drôle de visite. Il existe en tout cas des moyens bien plus simples et légaux pour cacher exclure les recherches douteuses de son propre ordinateur

Sexe pendant la grossesse : ce qu’il faut savoir

Ce que votre tigh gap dit de votre vie sexuelle