in

Il offre ses services à destination des japonaises… vierges !

1631-japon-babe-2010

Après le manque d’acteurs porno masculins au Japon, voici une nouvelle opportunité de mêler emploi et plaisir corporel, ou en d’autres termes joindre l’utile à l’agréable : pour cela, il faut connaître un minimum la société nippone et jouer sur certains clichés qui ont la vie dure…

C’est le Lost Virgin Café, par l’intermédiaire de Masa, son propriétaire, qui donne donc la possibilité à des femmes d’accéder à un service qui jouera beaucoup sur leur vie sexuelle ainsi que sur leurs complexes, grâce à une idée qui peut paraître bizarre de prime abord.

En effet, notre homme pense connaître un problème que rencontrent certaines dames célibataires qui arrivent à l’âge fatidique des 30 ans : le « complexe du trentenaire vierge », où la femme, qui n’a connu aucun partenaire sexuel, ne veut absolument pas passer pour une débutante au lit alors qu’elle rencontre l’homme avec qui elle va partager sa vie.

Afin d’éviter ce souci (et ce complexe), Masa propose donc à ces demoiselles en détresse de leur apporter un réconfort, mais surtout de leur faire perdre leur virginité, le tout gratuitement, en grand seigneur qu’il est !

Pour cela, rien de plus simple : la demoiselle en question devra payer les frais d’hôtel (qui peuvent monter jusqu’à 10 000 yens, soit 75€), être en bonne santé et être bien évidemment célibataire au moment du passage à l’acte.

La communication de l’homme est simple, se basant sur une petite métaphore : il compare donc les femmes sans expérience sexuelle à des « téléphones portables sans connexion à Internet« …

Selon ses dires, il y aurait actuellement entre 2 et 3 mois d’attente pour accéder au « bonheur » (si c’en est un) de ne plus être vierge : cela nous semble tout de même un peu trop gros pour être vrai…

Qu’en pensez-vous ?

Résumé de la soirée « gorges profondes » du Visio !

VIDEO – Elle se fait tatouer l’anus en live !