in

Il récolte 26 000€ grâce à une de ses…

3936386509

Lorsque l’on souhaite vendre quelque chose, il faut souvent s’attendre à négocier, parfois durement : c’est la dure loi du commerce, car un euro ou un dollar gagné reste un euro ou un dollar de gagné…

Vendre quelque chose vous amène donc forcément de l’argent et ainsi de quoi peut-être souffler un peu financièrement parlant avant que n’arrive la paye de fin de mois, même si ce n’est pas de gaité de cœur, car on peut être obligé de céder quelque chose qui nous est cher alors que l’on n’en a pas forcément envie…

Si on ne souhaite à personne d’être confronté à ce genre d’obligations, on ne peut que rester complètement béas devant ce qu’a fait Mark Parisi, un américain, bien décidé à remporter une belle somme d’argent il est vrai, mais à quel prix, sans mauvais jeu de mot ?

En effet, l’homme était déjà connu pour tenter de gagner de l’argent avec son corps : non pas qu’il soit un adepte de la prostitution, il préfère aider la science à avancer en se proposant pour subir des expériences médicales, moyennant des récompenses pouvant être parfois importantes !

Il avait, par exemple, déjà candidaté (et été pris) pour un projet scientifique visant à créer un médicament contre le virus Ebola, pour 3600€, tout comme il avait tenté d’être un cobaye pour un test appelé « flat line », qui consistait à arrêter le cœur du patient pendant une minute, tout en le faisant garder sa respiration régulière, afin de voir les conséquences sur le corps humain.
Si l’expérience aurait pu rapporter 25 000$ à Mark, l’agence américaine gérant les expériences scientifiques avait refusé que soit mené ce projet.

Alors pour combler sa déception, il a donc repéré une autre annonce, venant d’une clinique : recherche… Testicule !

Si pour tout homme ou presque les testicules sont des parties très intimes, Mark n’en avait que faire, et décide de répondre à l’annonce : il négocie ardemment le prix de son opération, et récolte donc 26 000€ pour une ablation d’une de ses valseuses !!

C’est là que l’expression « se faire les couilles en or » prend tout son sens…

Sans pression, ce couple fait l’amour dans le parlement russe !

Quand son vagin lui sert de cachette…