in

Il se masturbe devant elle… et revient lui demander un stage !

masturbation

Voici peut-être le meilleur exemple d’une personne que l’on peut qualifier de branleur !

C’est à Montbéliard que ça se passe, au pays de la saucisse, des usines Peugeot et du FC Sochaux : un jeune homme se promène dans les rues à la recherche d’un stage pour sûrement finaliser ses études, ou tout du moins mettre un premier pied dans la vie active.

Il arrive devant un magasin, où une commerçante est en train de décharger ses produits en vue de la journée de travail qui s’annonce.

Et là, inexplicablement, notre jeune homme pète littéralement une durite, et baisse son pantalon pour commencer à se masturber devant la commerçante ébahie, et surtout choquée par une telle scène !

Et la suite ne ressemble pas à un vulgaire porno du 1er samedi du mois, où la commerçante, chaude comme pas deux, aurait pu prendre la place du jeune homme et ainsi continuer la masturbation

On se réveille, on est dans la vrai vie bande de petits coquins ! Et dans la vraie vie, la commerçante crie au scandale, repousse le jeune homme et se réfugie dans sa boutique en attendant que le dégénéré qu’elle a en face d’elle parte se tripoter un peu plus loin !

Sous le choc, elle reprend doucement son déchargement et commence sa journée de travail.

Seulement, le jeune homme en question avait décidé de tout de même chercher son stage dans un métier manuel (sans mauvais jeu de mots, enfin un peu quand même), et le revoilà qui se repointe l’air de rien à la même boutique, pour justement demander si elle ne voulait pas l’embaucher pour un stage !

Ce à quoi la commerçante a évidemment refusé, et repoussé une seconde fois l’homme qui était entré dans sa boutique, avant de prévenir la police !

Les policiers ont donc interpelé le type en question, déjà connu pour des affaires de cambriolage, qui avait une ligne de défense bien établie : il niait les faits qui lui étaient reprochés, argumentant qu’il avait juste baissé son pantalon pour uriner tranquillement dans la rue…

Bien évidemment convoqué devant un expert en psychiatrie, il devait être convoqué par le tribunal pour se faire juger sur cette affaire.

L’histoire ne raconte pas s’il a réussi à trouver un autre stage pendant ce temps ?

Résumé de la soirée « Pipes après sodo » sur le Visio !

Il filmait les galipettes de ses compères étudiants…