in

Il se retrouve le pénis coincé dans une bague en métal !

573679264_B972828699Z.1_20140601171540_000_GK52II10B.1-0

Les urgences sont des lieux qui ne dorment jamais, et où on trouvera toujours quelqu’un qui sera là pour vous soigner et vous réconforter, même si parfois cela prend quelques heures…

Mais ce sont aussi des lieux remplis d’anecdotes, toutes plus folles les unes que les autres : demandez à un urgentiste, il aura toujours une histoire à dormir debout concernant les accidents les plus bêtes ou les blessures les plus débiles qui soient !

Sans parler bien évidemment des anecdotes concernant les blessures liées au sexe : on atteint souvent le summum de la bêtise et de la mauvaise foi lorsque l’on parle de ces accidents.

Comme d’habitude, on ne pensait pas voir un jour ce summum dépassé, et encore une fois, il l’a été, et bien comme il faut : l’histoire se passe à l’hôpital de Norristown, en Pennsylvanie, aux États-Unis.

Le docteur Léonard Herman, présent à cette heure avancée de la nuit dans le service des urgences, raconte qu’il a dû réaliser une intervention peu académique sur un patient qui lui était présenté : en effet, celui-ci avait le pénis bloqué… Dans une bague en métal !

C’est l’émission « Sex Sent Me To The E.R. » qui relate les faits : cette série-réalité raconte les pires situations où le sexe a envoyé une personne aux urgences, lors d’un rapport ou après des expériences un peu bizarres…

Notre cher docteur explique qu’il n’avait aucune idée de comment enlever la bague d’autour le pénis de l’homme qui était couché sur le brancard, d’autant plus que le temps pressait, car comme le raconte notre docteur, si la bague n’était pas enlevée rapidement, « la gangrène allait commencer à envahir son pénis. Il pouvait alors dire adieu à ses bijoux de famille »..

Des techniques pour essayer de faire glisser la bague ont alors été utilisées, sans succès : celle-ci restait désespérément autour de Popol.

Et au bout de 4h30 d’efforts, le médecin a eu l’idée d’utiliser une pince à métaux censée couper les boulons pour essayer de libérer le malheureux : encore une fois, c’est raté !

La caisse à out’s de l’hôpital a cependant été mise à contribution : la solution viendra d’une scie à métaux, qui réussira à couper la bague sans que l’homme ne soit blessé…

Les hommes et le foot…

Allez un dernier petit effort messieurs…