in

Il veut se marier avec son ordinateur rempli de porno !!

sexy-laptops-kayla-liebe-brunetten-frauen-computer-646x970

L’histoire est à peine croyable, et pourtant elle est bien réelle, prouvant une fois de plus que l’espèce humaine peut devenir complètement dingo dès qu’il s’agit de sexe : un avocat, pourtant une personne censée être droite, au bon sens et intelligente, nous prouve que l’on peut avoir un métier dit « sérieux » et des envies parfois assez extraordinaires…

Cela se passe à Salt Lake City, aux États-Unis, où la cour de justice de la ville de l’Utah s’est trouvée devant une demande vraiment particulière, de la part de l’avocat, qui se défendait lui-même suite à une première décision rendue quelques temps plus tôt.

En effet, l’homme avait demandé auparavant s’il était possible qu’il se marie avec son ordinateur, celui-ci étant rempli de porno !!

Le tribunal de la ville américaine avait bien évidemment refusé sa demande, car étant bien insolite et peu fondée sur une raison valable.

Mais l’avocat, échaudé par cette première décision, a décidé de ne pas en rester là : contestant le rendu de la cour, il a alors écrit une motion de 50 pages (oui oui) expliquant pourquoi leur décision devait être revue, et ce pour une raison bien précise, « ils m’ont discriminé en rejetant ma demande de mariage avec mon ordinateur« .

Il continue, toujours dans cette motion, en donnant les raisons de sa volonté d’union avec son ordinateur : il ressentait les mêmes sentiments que pouvait avoir un couple homosexuel, et il était donc légitime qu’il concrétise cet « amour » avec sa machine en se mariant avec…

Peine perdue, car en plus de refuser encore une fois sa demande, l’Utah fait partie de ces états où le mariage homosexuel n’est pas autorisé, et l’union, si elle avait été acceptée par le tribunal, n’aurait de toute façon pas pu avoir lieu.

Notre cher avocat a alors décidé de mettre cette demande en attente, et de commencer à militer pour… les droits des homosexuels !

Le défenseur des droits des accusés/plaignants n’en est pas à son coup d’essai : il avait tenté d’assigner Apple (la marque de son fameux ordinateur), jugeant l’entreprise responsable de son addiction au porno…

Résumé de la soirée « introduction anale » du Visio !

Une petite erreur qui pourrait lui coûter cher…