in

Ils font l’amour dans un avion… Et finissent par se crasher !!

sexy_p10

Dans la série « j’ai connu une mort débile et complètement hallucinante », on retrouve peut-être ce couple d’américains, qui nous prouvent que l’imagination humaine, quand il s’agit de faire des galipettes, est presque sans limite, mais aussi que lorsque le plaisir du sexe prend toute la place dans le cerveau, les réflexes de survie disparaissent assez vite…

Tout a commencé lorsque ce couple de coquins (mais qui ne l’ont pas encore dévoilé) est embauché pour faire les tests d’un nouvel avion de la compagnie Piper Aircraft, qui est spécialisée dans l’aviation légère.

L’idée de départ est simple : il suffit juste de faire un vol, tester un peu toutes les fonctionnalités, et surtout espérer qu’une grosse panne n’arrive pas en plein milieu, soit rien de bien méchant à première vue.

Mais nos deux tourtereaux avaient dans la tête une idée de test un peu plus osée, à savoir prendre du bon temps dans l’avion, dans ce qu’on peut communément appeler « s’envoyer en l’air », mais au sens propre cette fois-ci : pourquoi ne pas profiter du fait d’être seuls dans l’appareil, et ainsi faire quelques coquineries ?

L’idée a bien évidemment fait le chemin dans les cerveaux des deux amoureux, qui s’envolent donc sans rien dire à personne : le décollage se passe plutôt bien, et tout le monde est content.

Sauf qu’à un moment donné, l’avion se révèle être un peu branlant (sans mauvais jeu de mot), et les techniciens au sol devinent vite qu’il y a un problème à l’aile droite de l’appareil : ils pensent que le pilote va faire demi-tour, et se poser tranquillement pour éviter la catastrophe.

Que nenni ! L’avion perd de l’altitude, mais ne se pose absolument pas sur une piste d’atterrissage, pour au contraire s’écraser dans un champ plus loin !!

Une enquête est bien évidemment menée pour savoir quels ont été les problèmes ayant entraîné le crash : celle-ci révélera que « les deux occupants étaient partiellement habillés, et le siège avant droit était en position couché. Aucun des corps ne montrait le signe de ceinture de sécurité attachée. »

La conclusion sera elle aussi sans appel : « incapacité du pilote à répondre aux commandes suite à un détournement de l’attention envers d’autres activités que celles relatives au vol.« 

L’homme aux testicules de 50 kilos est décédé…

Soirée Jacquie et Michel ce Vendredi 8 Août !!