in

Infidélité : ce qui pousse les femmes à tromper !

Saviez-vous qu’en France, 37% des femmes ont déjà couché avec un autre partenaire ? Ce chiffre grossit de plus en plus au fil des décennies. Que cherchent-elles le plus en allant voir ailleurs ? Est-ce un manque d’attention dans leur couple ou bien une petite attirance passagère ?

Avant tout, il faut savoir que ce chiffre est en augmentation depuis 1970 et qu’elles sont de plus en plus à l’assumer. Contrairement aux hommes, les femmes sont tout de même moins infidèles. Ils étaient 30% à avouer leurs fautes en 1970 contre 49% en 2016. Les chiffres restent toujours supérieurs à ceux des femmes.

Manque d’attirance ou d’affection ? 

Le manque d’attirance et d’affection sont des raisons majeures. Il semblerait que 24% des femmes qui ne ressentent uniquement que du désir ou bien que de l’affection trompent leur partenaire dans tous les cas. C’est l’association de la tendresse et de l’attirance qui sauverait le couple où les femmes se sentent volages. 

Le manque de plaisir au lit

Bien évidemment, les femmes insatisfaites au lit sont les plus disposées à se tourner vers l’infidélité… Il semblerait que 22% de ces femmes ont trompé leur partenaire. Par contre, les femmes comblées font également parties des infidèles, elles sont 11% à aller voir ailleurs. 

L’attirance physique pour leur amant

Qu’il s’agisse d’un regard échangé ou bien d’un physique bâti dans la pierre… Ces deux facteurs peuvent complètement faire vriller n’importe quelle femme en couple. Les chiffres sont probants, 52% des interviewées estiment que c’est l’attirance physique et/ou sexuelle qui les a poussées à commettre un adultère. Parfois, pour 45% des femmes les plus romantiques, ce sont les sentiments pour un autre, installés sur le temps, qui sont responsables de leur infidélité.

Le manque d’implication

L’implication dans la vie de maison et de famille peut contribuer au maintien, ou pas, de la fidélité des femmes. Lorsqu’elles ont l’impression de tout faire, elles sont 17% à sauter le pas, contre 6% lorsque les tâches sont bien partagées.

Coucher le premier soir, un mythe ?

Top 5 des positions pour les petits pénis