in

INSOLITE – Des sextoys pour lutter contre les armes !!

d5fabb439a7bea4cee639ddbaf330441

Quand on entend le slogan « Faites l’amour, pas la guerre », on pense tout de suite aux année 68, à la révolution étudiante et aux grands idéaux qui appartiennent souvent à nos parents, voire même grands-parents : aujourd’hui, le sexe est partout, que ce soit dans les médias ou sur Internet.

Alors quand une loi est promulguée aux Etats-Unis, au Texas plus précisément, et qui autorise le port d’armes dans les universités, cette étudiante trouve la parade, et sait que son action fera forcément réagir dans un pays aussi puritain que les USA !

En effet, Jessica Jim étudie à l’Université du Texas, et s’est ulcérée contre ce fameux texte donnant droit aux universités de cacher des armes au sein des campus, afin que le climat soit « plus sûr » : sa réponse allait être cinglante, mais également très bien trouvée.

Elle décidait tout d’abord de se servir de la puissance des réseaux sociaux pour faire passer son message, en créant un événement durant sur une journée, où elle encourage ses compagnons étudiants à arriver dans l’enceinte de l’université avec des sextoys « gigantesques et déshinibés » !

Son explication est très simple et logique : « l’État du Texas a décidé qu’il n’est pas du tout odieux d’autoriser des armes meurtrières dans les classes, alors qu’il existe des règles strictes concernant l’expression libre de la sexualité, pour préserver notre innocence. Vous recevez un procès-verbal pour emmener un godemiché en classe, mais pas pour avoir un pistolet. Le paradis interdit les pénis« .

Et elle en profite pour finir sur une note d’humour, histoire de bien enfoncer le clou : « Face à un tireur psychopathe, le godemiché est aussi inutile qu’une arme pour se défendre, mais c’est mieux pour un usage récréatif ! »

CRDe7RVUwAApvVz

Messieurs, pour choper, il suffit de danser comme ceci…

Vous aimez les tenues semi-transparentes ? Vous allez être servis ! (Partie 2)