in

Interview : Sophia Laure « Plus les scènes sont hard et intenses, plus j’aime ça ! »

À 25 ans, Sophia Laure, avec sa beauté naturelle, sa poitrine généreuse et son énergie sexuelle inépuisable, s’est déjà révélée comme une véritable performeuse. Passionnée par le porno, même sous ses formes les plus extrêmes, elle avoue également un penchant pour les films scénarisés. Une personnalité hors du commun que nous avons eu plaisir à questionner…

COMMENT AS-TU DÉBUTÉ ?

J’ai commencé dans le cinéma traditionnel où j’ai fait beaucoup de figuration. J’ai suivi une formation d’art dramatique au théâtre de Neuilly-sur-Seine. On m’a proposé plusieurs fois de faire du X mais je me sentais encore trop jeune. De plus, j’avais un job, en CDI, que je n’étais pas prête à lâcher !

ET COMMENT PASSE-T-ON DE LA COMÉDIE AU PORNO ?

Pour moi, il n’y a pas vraiment de différence entre un film traditionnel et un film X scénarisé, si ce n’est les scènes de sexe qui ajoutent un peu de piment !

Elle quitte tout pour devenir testeuse de sextoys

Une blogueuse chinoise aux seins lumineux !