in

Ivre, il s’attaque à un… distributeur de billets !

400_F_46173583_20oxMa2JIpQf2u7S4lQMxMYmFWYPT4uM

L’alcool fait des ravages, et il faut le consommer avec modération (même si certains malins diront qu’ils ne l’ont jamais vu, ce fameux « modération »), sous peine de faire n’importe quoi et de se retrouver dans des positions plus difficiles le lendemain, que ce soit avec ses amis, qui auront, merci la technologie, tout filmé grâce à leurs smartphones, ou avec la police, et là c’est de suite beaucoup moins marrant.

En effet, on a tous réalisé des choses un peu stupides (ou vu des personnes faire des choses stupides si on est plus sage) sous l’emprise de quelques verres de trop, pour s’amuser ou par défi avec ses copains, car voir qui pisse le plus loin ça va un moment, et on tourne vite en rond.

Mais il existe de vrais ivrognes, qui nous font peur, qui nous font rire, ou qui nous inspirent parfois de la pitié, car on se demande comment en arriver à un tel point de déchéance physique et psychologique : c’est le cas de cet américain de 49 ans, Lonnie Hutton, qui, suite à une ivresse trop avancée, a commencé à faire du grand n’importe quoi !

En effet, il était dans un bar connu de Murfreesboro, une ville du Tennessee, The Boro Bar & Grill, fréquenté par la jeunesse locale en début de soirée, puis par les pochtrons ensuite.

Et notre ami Lonnie, fatigué et vraiment éméché, a littéralement pété un plomb, peut-être excité par toutes ces jeunes femmes en petite tenue : il a décidé qu’il aurait sa dose de sexe, et commence son strip-tease d’ivrogne, en laissant tomber son pantalon sur ses jambes, se rapprochant de sa proie…

Sauf que la cible de sa folie sexuelle était un distributeur de billets !

Donc notre Lonnie national essaye de commencer son affaire, en essayant d’introduire son pénis dans ce pauvre distributeur qui n’avait rien demandé !
Inutile de vous expliquer que la chose ne fût pas aisée pour le pauvre homme qui, malgré son état de délabrement avancé, comprend assez rapidement qu’il ne pourra donc rien en tirer, et se retrouve à errer dans le bar, futal par terre et baloches à l’air !

Le gérant du bar l’amène alors de force à l’extérieur, pour lui faire prendre l’air : mais ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que Lonnie la machine avait décidé qu’il aurait aussi une relation sexuelle avec la petite table de camping installée à l’extérieur de l’établissement !

La police, appelée dès le début de l’incident, arrive finalement sur les lieux, et a emmené l’ivrogne en cellule de dégrisement : l’histoire ne dit pas s’il a essayé d’avoir une relation la porte de la cellule…

Résumé de la soirée « fist fucking » du Visio !

Vos photos du matin du 3 novembre 2016 !