Illustrations de l'important dispositif policier devant la Gare du nord a Paris. En effet selon Le Parisien trois suspect activement recherche par la DGSI ont ete signale dans un train en provenance de Valenciennes. La perimetre autour de la gare a donc ete boucle afin de proceder a des identifications jusqua tard dans la nuit, a Paris, France - 09/05/2017//JOLYLEWIS_LEWIS_JOLY-SIPA_2017-05-09_A_28/Credit:LEWIS JOLY/SIPA/1705090322
in , ,

Ivresse, tapage nocturne et exhibitionnisme, il secoue sa bite devant la police !

Encore un qui vit assez mal la fin des vacances, qu’il a sans doute passées au Cap d’Agde vu son attitude très libérée…

Dans la petite bourgade d’Audincourt, dans la nuit du 30 au 31 août, la police est appelée à intervenir pour des faits de tapage nocturne, à 2h45 du matin. Sur place, il tombe sur un homme en caleçon, visiblement ivre, qui les apostrophe depuis son balcon : « Entrez, on va s’amuser ! Mais vous n’êtes pas joueurs ! ». Malgré cette proposition des plus tentantes, les policiers restent de marbre, et enjoignent le fêtard à mettre une sourdine, avant de repartir, satisfaits de son apparente coopération.

Quelle n’est pas leur surprise d’être rappelés par le voisinage, excédé, un petit quart d’heure plus tard. Cette fois-ci, l’homme est carrément descendu dans la rue, et a accessoirement jeté son slip, pour poursuivre sa petite fête solitaire tout nu dans la rue. Comble de l’audace, il s’indigne du retour des forces de l’ordre : « Oui, je suis à poil. Et alors ! Je fais ce que je veux. Je ne fais rien de mal ! »

Police, menotte, prison, l’homme ira expliquer son point de vue au juge

 

 

 

Une sperm-apocalypse prédite par les scientifiques

Le sperme de poisson : l’ingrédient secret de la bière !