in

J’ai tourné pour Jacquie et Michel…

cameraman

Bonjour à toutes, bonjour à tous,

petite pause rapide dans les articles rigolos et dans la détente que l’on peut vous offrir au quotidien.

Nous n’aimons pas avoir à nous justifier mais un éclaircissement s’impose une bonne fois pour toutes !

Vous savez, il arrive (très rarement : deux fois ces trois dernières années) que vous lisiez un témoignage d’une personne (un pigiste généralement) expliquant que le tournage JACQUIE et MICHEL d’une amatrice s’est mal déroulé – sans même nous consulter pour avoir notre version des faits.

Nous ne sommes pas là pour expliquer en détails l’histoire bien plus compliquée qu’il n’y paraît mais plutôt pour vous raconter comment nous procédons.

En effet, « nous » diffusons quelque 500 vidéos par an. Il y a des tournages tous les jours aux quatre coins de la France, selon les demandes reçues. D’ailleurs, nous sommes presque les seuls sur le marché français à réaliser encore des vidéos. Les autres ont abandonné car instantanément, elles sont toutes volées et postées sur les torrents et/ou les tubes pirates (YouPorn, PornHub & Co.). Les sociétés pornographiques françaises se comptent sur les doigts d’une main ! Le secteur de la vidéo payante se meurt.

De ce fait, nous n’avons pas de caméraman officiel. Il faudrait sinon l’envoyer en vadrouille partout en France chaque jour pour filmer/monter/publier un extrait puis la vidéo. Inhumain.

Ainsi, nous avons fait le pari d’être des diffuseurs plutôt que des producteurs et donc vous, demain si vous le souhaitez pouvez produire une vidéo pour le site. D’ailleurs quasiment tous les producteurs travaillent exactement de la même manière avec nos concurrents. Par contre, en contrepartie, nous avons fixé quelques règles pour pouvoir diffuser sur J&M TV qui ont contribué à notre notoriété. Notamment le fait de prononcer notre slogan.
Ce qu’il se passe, entre le moment où vous nous dites tourner dans telle ville avec telle figurante et le moment où vous nous livrez la vidéo, ne nous regarde pas. Nous ne fixons aucun tarif. Les producteurs appliquent ceux en place bien avant notre arrivée sur le marché de la vidéo (ils oscillent entre 250 et 600 euros en Europe, entre 400 et 1000 euros aux USA pour une scène de 25 à 40min). Les producteurs sont seuls responsables et propriétaires de leurs vidéos. Jacquie et Michel TV, au même titre que YouTube, est une plateforme de diffusion qui reverse une partie des revenus aux différents producteurs, seuls propriétaires de leurs vidéos. Contrats à l’appui.
C’est la raison pour laquelle vous ne voyez pas les mêmes présentateurs à chaque vidéo. Cela dépend des mois, des envies de chacun etc…

Si en revanche par malheur, des mauvais retours remontent à nos oreilles, nous ne travaillons plus JAMAIS avec vous et nous condamnons avec sévérité les agissements. Pourquoi ? Déjà parce que nous ne tolérons pas les abus et les menaces mais aussi parce qu’ensuite tout retombe sur la marque, répétée dans la vidéo et donc plus facilement mémorisable par la/les figurante(s) du jour qu’en réalité la société productrice (qui n’est pas J&M). Du fait de notre forte notoriété, les figurantes font l’amalgame et certains journalistes leurs choux gras.

Nous avons fait des erreurs à accepter trop de réalisateurs au pic de notre notoriété mais nous nous employons dorénavant vivement à avoir de plus en plus de producteurs de confiance afin d’éviter ce genre d’abus que nous condamnons évidemment avec la plus grande fermeté.

Ce style pro-am peut ne pas plaire à tout le monde (d’ailleurs il existe J&M Elite pour ceux-là) mais tout doit être fait dans les règles les plus strictes et nous y veillons particulièrement. De telles remontées nous sont insupportables.

Si vous avez tourné pour un producteur dont la vidéo a été publiée sur notre site et que le tournage s’est mal passé : écrivez-nous immédiatement. Nous agirons en conséquence et nous vous aiderons à en faire de même. Pour toute autre question, n’hésitez pas à directement vous adresser au producteur.

Màj 02/2019 : Un pigiste (connu pour ses méthodes douteuses) nous a pris en grippe depuis quelques mois et affirme à qui veut l’entendre que nous avons délibérément mis en place un système de sociétés pour nous dédouaner. C’est faux. Le groupe J&M est effectivement composé de plusieurs sociétés détenues par différentes personnes parce qu’il divise ses activités (rencontre, diffusion, live, IPTV etc…) mais il n’est en rien pour opacifier quoique ce soit. Il affirme également que les vidéos nous appartiennent en se basant sur les dires de réalisateurs (avec qui nous refusons de travailler suite à de mauvais retours) ayant réalisé pour un des producteurs diffusant chez nous. C’est encore faux. Il suffisait de nous demander un exemple du contrat qui nous relie aux producteurs pour y lire que chacun est propriétaire de ses vidéos (ils sont producteurs indépendants et non producteurs exécutifs) et qu’il doit respecter tout un tas de conditions avec en outre la certitude qu’aucune violence ou contrainte n’a été commise… Si c’est le cas écrivez-nous, nous le répétons, nous vous aiderons à vous retourner contre ce producteur. Tous les producteurs diffusant chez J&M ont signé ce contrat. Chacun avec sa société. Notre conseil spécialisé, Maître Charlotte Galichet, est à l’origine de ces contrats et tout est carré, ce qu’elle lui a expliqué mais le clic est roi et la pige doit être vendue.

 

Tout ce laïus pour vous dire que nous adorons ce que nous faisons et nous nous attachons au maximum depuis 1999 à le faire au mieux. Respect et travail sont nos maîtres-mots.

Des pornstars s’affrontent dans un jeu télé totalement fou !

Un couple pris en flag par un hélicoptère !