in , ,

Jeux Olympiques : un skieur finlandais se gèle le pénis

Et ce n’est pas la première fois que cela lui arrive.

Samedi 19 février, pour le dernier week-end des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022, Remi Lindholm a terminé la mass start de cross country avec une blessure aussi douloureuse qu’insolite : un pénis gelé.

L’épreuve, habituellement longue de cinquante kilomètres, avait déjà été réduite à trente par les organisateurs à cause du vent qui soufflait violemment sur Zhangjiakou, rendant la température glaciale. Retardée d’une heure dans l’espoir, vain, que les conditions s’améliorent, la course avait fini par être lancée et la fine combinaison de Remi Lindholm n’avait pu protéger sa virilité de la morsure du froid.

« Il est aisé de deviner quelle partie de mon anatomie était gelée à la fin de la course, » a-til expliqué à un média finlandais. « C’était l’une des pires courses de ma vie, une lutte sans répit. »

L’athlète de 24ans a néanmoins réussi à rejoindre la ligne d’arrivée à la 28e place, après une heure et seize minutes de souffrance, et a immédiatement mis une bouilloire sur la partie concernée.

« Quand mon corps a commencé à se réchauffer après l’arrivée, la douleur était intolérable et j’ai dû utiliser une bouilloire. »

Aussi étonnant que celui puisse paraître, Remi Lindholm avait connu une expérience similaire l’an dernier lors d’une course en Finlande.

S’envoyer en l’air est désormais légal !

Le préservatif musical ça vous parle ?