in

Kamasurra : les positions sexuelles des manifestants au Brésil

Si le Mondial au Brésil est lancé depuis maintenant une semaine, rappelons qu’il ne s’est pas installé dans la joie et la bonne humeur pour les habitants du pays… Avec un coût de plus de 10 Milliards d’euros dépensés par le gouvernement, la compétition a provoqué une véritable crise dans le pays dont, rappelons-le, 15 % de sa population vit sous le seuil de pauvreté.

Pendant des mois, des manifestations ont eu lieu dans les différentes villes du Brésil opposant citoyens mécontents aux forces de l’ordre violentes. Les images ont fait le tour des médias dans le monde entier et l’opinion publique soutient majoritairement les manifestants et plus particulièrement sur internet. Entre appels au boycott et menaces d’hacking des sponsors par Anonymous notamment, les initiatives se multiplient pour dénoncer les violences autour de la compétition.

Certains n’hésitent pas à détourner la situation pour faire passer le message de manière plus douce et comique. C’est le cas du site Kamasurra : contraction de kama, le plus célèbre recueil indien des « aphorismes du désir » et de « surra » qui signifie en portugais « raclée ». Le message du site est clair :  » Pour la fin de la violence de la police dans les manifestations de rue ». Le site publie donc une liste de positions sexuelles illustrant policiers et civils avec des noms très suggestifs comme « menotté par derrière » ou encore « enlacement pimenté« . Tout de suite, ça risque de donner des idées aux amateurs de menottes…

Capture-d’écran-2014-06-19-à-14.45.37-810x522

Capture-d’écran-2014-06-19-à-14.45.14-810x519

Capture-d’écran-2014-06-19-à-14.44.56-810x521

 

 

Pendant 2 ans, il s’est masturbé dans des cuves de Soda !

Vous aimez les jumelles ?