in , ,

La branlette va-t-elle vous sauvez du coronavirus ?

Non.

 

Quoi ? Vous voulez quelques explications sur les fondements de cette hypothèse aussi stupide qu’absurde ? À votre guise.

L’épidémie de coronavirus, de son petit nom Covid-19, est dans toutes les têtes, dans toutes les conversations, dans tous les journaux. Aussi, il émerge nombre de théories fumeuses à son sujet, à commencer par les remèdes miracles. La dernière en date concerne ainsi la masturbation et ses effets préventifs contre le virus. Se pignoler réduirait les chances de contracter le virus, et augmenterait les défenses immunitaires en cas de contamination.

Ce sont évidemment des sottises, comme toujours extrapolées sur un fond de vérité. Effectivement, selon une étude de 2004, conduite sur un groupe hyper-représentatif de onze individus mâles, la pratique régulière du « cinq contre un » aurait tendance à booster les défenses immunitaires, d’après l’analyse des taux de globules blancs dans le sang cobayes.

Il va de soi que tirer des enseignements de cette étude au sujet de la situation mondiale actuelle tient de l’imposture scientifique. La preuve, si la pougnette empêchait la propagation de l’épidémie, laissez-moi vous dire que le virus aurait été totalement éradiqué dès le troisième jour de confinement

Pourquoi la méditation améliore votre vie sexuelle ?

Un site de rencontre pour les hommes modestes (avec une petite b*te)