in ,

La digue dentaire, qu’est-ce que c’est ?

De Nantes à Montaigu, la digue, la digue… n’est pas très populaire. Pourtant ce petit morceau de latex n’est pas dépourvu d’utilité, sur le plan ludique. En effet, développé par les chirurgiens-dentistes, il leur sert à éviter tout contact avec la salive des patients lors de certaines interventions. Vous voyez alors sans doute où je veux en venir. Oui, la digue dentaire a aussi un usage sexuel, en tant que préservatif lors des rapports oraux, notamment cunilingus et anulingus.

C’est que malheureusement, de nombreuses maladies et infections sexuellement transmissibles se transmettent aussi par la salive. Or, on prend rarement la peine de se protéger lorsqu’on s’aventure à prodiguer un cours de langue à l’intimité de son ou sa partenaire, ce qui reste plutôt déconseillé du point de vue sanitaire. Son utilisation est pourtant simple comme bonjour, puisqu’il suffit de tendre l’objet entre sa bouche et la vulve, l’anus, voire le pénis de l’autre, son élasticité reproduisant avantageusement toutes acrobaties buccales possibles et imaginables.

Certes, la santé y gagne ce que le goût y perd, mais ce n’est pas comme si vous n’aviez jamais attaqué un rouleau de printemps en omettant de virer le cellophane. Et encore, nombres de modèles parfumés (framboise, banane, etc.) viennent apporter une saveur unique à vos dégustations coquines

Comment lubrifier votre vagin ?

Façonnez-vous un chibre sur mesure sur Cyberpunk 2077