in

Le fellation : pratique désormais populaire ?

La fellation, longtemps taboue à l’époque, se serait-elle enfin démocratisée pour devenir une pratique populaire à tous les âges ?

88,5 % DES FEMMES DE 35-39 ANS ONT FAIT L’EXPÉRIENCE DE LA PIPE

Rappelez-vous… 1972, sortie du film « Gorge profonde » aux Etats-Unis. A cette époque, cela provoque un véritable scandale. En effet, les exploits buccaux de Linda Lovelace qui ont fait tant parler, ont permis aujourd’hui de démocratiser la pipe et de la rendre « normale ».

Et pour preuve ! Une étude de l’IFOP de mars 2019 : 81 % des femmes de gauche auraient déjà pratiqué la fellation (contre 69 % pour les électrices de droite, que l’on sait plus âgées). Vous vous demandez quel est le rapport avec la politique ? Il n’y en a aucun. Mais la force des chiffres parle bien…

Il y a encore 50ans, la fellation était une pratique professionnelle (dans les années 50, seule une femme sur deux avouait s’y être adonnée au moins une fois). La fellation a clairement quitté le domaine de la pornographie pour s’immiscer dans la vie sexuelle de monsieur et madame « tout le monde ».

Selon la dernière étude sociologique française d’envergure sur la sexualité (« Enquête sur la sexualité en France. Pratiques, genre et santé », de Nathalie Bajos et Michel Bozon ((éd. La Découverte)), 88,5 % des femmes de 35-39 ans et 90,5 % des hommes du même âge ont fait l’expérience de la pipe.

Concernant la pratique régulière, on frôle les 70% chez les 25-34ans.

Bref, aujourd’hui, « on suce comme on respire ». Et avec des jeunes hommes désormais biberonnés au cyberporn, ça ne va pas aller en s’arrangeant. Un mal pour un bien ?

Cyber-flashing, la nouvelle tendance des exhibitionnistes

Le point sur les « incels » et « femcels »