in , ,

La méthode Karezza: Éloge du sexe lent…

Nous sortons enfin de l’hiver, la période de l’année où l’on fait l’amour paresseusement en gardant ses chaussettes. Aussi confortable que puisse être le sexe douillet, si vous cherchez un moyen de changer vos habitudes à l’approche du printemps, vous pouvez essayer la pratique sexuelle appelée « karezza ». Mais qu’est-ce donc ?

« Karezza » vient de l’Italien et signifie « caresse ». Comme son nom l’indique, il s’agit d’une technique sexuelle qui privilégie le toucher, la connexion et l’intimité, plutôt que l’orgasme. En fait, pendant la karezza, les partenaires peuvent intentionnellement retarder l’orgasme pour préserver leur énergie et se concentrer sur leur lien émotionnel. Cette méthode pourrait être particulièrement utile pour les personnes qui vivent une relation à long terme et qui se sont habituées à avoir un certain type de relations sexuelles.

On est donc à l’opposé du « sexe frictionnel », explique Irene Fehr, coach en matière de sexe et d’intimité à Denver. Pendant le sexe frictionnel, il y a un ordre prédéterminé des opérations ou une progression attendue : les préliminaires, les rapports sexuels et presque toujours l’orgasme, dit-elle. « Dans ce type de rapport, la connexion est secondaire, dit-elle. Dans cette course à l’orgasme, vous avez une vision en tunnel et vous pouvez passer à côté des sensations ou de votre partenaire ». Si les rapports sexuels classiques peuvent être exaltants lorsque vous commencez à connaître quelqu’un, et il n’y a rien de mal à cela, le désir peut avoir tendance à changer petit à petit. « Vous obtenez des rendements décroissants avec le temps, car le corps s’habitue à la routine », précise-t-elle.

Ainsi, ne vous mettez plus la pression ! Vous pouvez atteindre l’orgasme grâce à cette pratique, mais ce n’est pas une fin en soi. Outre le simple fait de ralentir votre rythme pendant les rapports sexuels et de caresser physiquement votre partenaire, essayez de garder les yeux ouverts afin d’être conscient de ce qui se passe et des émotions que vous ressentez. Cela peut sembler inconfortable au début, mais c’est un excellent moyen de communiquer. « Quand on ralentit les choses, il y a tellement de sensations qui surgissent », dit-elle.

Le jeu qui va vous faire aimer les préliminaires

Comment évolue le vagin avec le temps ?