in , ,

La taupe femelle possède des testicules

Le règne animal est plein de surprises. Espèces hermaphrodites, pseudopénis féminins, grossesses masculines, les caractères sexuels que nous avons bien souvent tendance à considérer comme universels se trouvent pourtant régulièrement chamboulés chez nos cousins à deux, quatre ou six pattes.

C’est ainsi qu’une très récente étude scientifique a mis à jour la présence de testicules chez la taupe femelle (talpa occidentalis). Alors, les défenseurs de l’ordre établi s’insurgent : « Comment peut-on qualifier de femelle le propriétaire d’une usine à spermatozoïdes ? C’est absurde, voyons ! » Eh bien, justement. La madame taupe, aux chromosomes rigoureusement XX, dispose bel et bien d’une authentique paire de balloches, mais qui ne produit pas de sperme.

Toute la subtilité du concept, c’est que le tissu testiculaire approprié par les femelles n’a pas vocation à générer des gamètes, mais à intégrer à leur physiologie les cellules de Leydig, qui produisent l’essentiel de la testostérone chez les mâles. Or, l’hormone en question joue un rôle fondamentale dans le développement physique et comportemental de l’animal, et un soupçon d’agressivité et de puissance musculaire en rab n’a rien de superflu au milieu de la guerre des tranchées sans merci que se livrent les talpidés dans leur monde souterrain. La sélection naturelle aurait donc finalement favorisé les taupes femelles gorgées de testo…

La science vient donc de trancher définitivement l’épineuse question : on peut être femme et avoir des couilles !

L’étude sur la taille moyenne des pénis dans le monde en 2020 est sortie (et la France n’est même pas dans le top 10)

Ce qu’il se passe dans votre corps quand vous ne faites pas l’amour pendant un long moment