in , ,

La vie sexuelle des gouvernants français

La France est connue dans le monde entier à travers ses Rois et Empereurs. Mais heureusement que leur libido n’est pas mentionnée dans les manuels d’Histoire. 

NAPOLÉON

Tous ses succès d’Empereur ne se reflétaient pas dans son activité sexuelle. À l’image de sa relation torride avec Joséphine, qui l’a rendu follement amoureux, et surtout terriblement cocu. Ceci, ajouté au fait qu’il n’a pas réussi à la mettre enceinte, l’a fait passer d’un amour débordant à une haine envers elle. À tel point qu’il l’a quittée au bout de 13 ans de mariage. Certains disent que Joséphine le considérait comme sexuellement inapte et que son seul objectif en l’épousant était de garantir son statut économique.

LOUIS XIII

Dès l’âge de 10 ans, Louis XIII savait qu’il aimait les hommes, et qu’il aurait du mal à l’afficher publiquement. Malgré ses préférences, en 1615, sa mère le contraint à épouser l’infante Anne d’Autriche. Pour des raisons évidentes, il ne s’est rien passé lors de leur nuit de noces.

Ce monarque a une personnalité atypique. Il appelle son pénis « mon joli garçon » et tombe amoureux d’un homme de 23 ans son aîné, Charles de Luynes.

Il le fait installer dans un établissement proche de sa résidence et lui rend visite jour et nuit. En réalité, il voyait plus Charles que sa femme, mais continuait de coucher avec la reine afin de laisser un héritier.

LOUIS XIV

Il a fait ériger le château de Versailles et l’a transformé à sa guise. Dans les couloirs et les grandes salles, le monarque français organise d’innombrables orgies sexuelles. La première, qui s’est tenue dans le jardin, s’intitulait « Les plaisirs de l’île enchantée ».

C’est là qu’il a eu une relation avec sa maîtresse Louise de La Vallière, avec laquelle il a eu quatre enfants. Cette première fête, qui dura sept jours, fut un avant-goût de ce que Versailles deviendra par la suite.

MARIE-ANTOINETTE ET LOUIS XVI

Contrairement aux autres, Louis XVI incarnait la chasteté. Son mariage avec Marie-Antoinette a été suivi d’une nuit fastidieuse sans sexe. Par ailleurs, il leur a fallu sept ans pour faire naître un héritier. On ne sait pas exactement quel était le problème de Louis XVI, qu’il s’agisse d’un phimosis, d’un dysfonctionnement érectile, ou de douleurs lors des rapports sexuels.

FÉLIX FAURE

Mention spéciale pour Félix Faure, Président sous la IVème République, qui est malheureusement célèbre pour sa fin de vie en apothéose. Le 16 février 1899, après une journée de travail, Félix Faure demande à sa maîtresse, Madame de Steinheil, de l’attendre dans le salon bleu de l’Elysée. Mais lorsque cette dernière commence à lui offrir sa récompense, le Président meurt subitement, en plein milieu d’une fellation ! On a connu pire comme mort. Ses adversaires politiques ont par la suite fait en sorte que l’on ne retienne que cela de sa vie publique, usant de jeux de mots sordides tels que « pompe funèbre » pour désigner Madame de Steinheil.

Que faire pour la St-Valentin ?

Les lois sexuelles absurdes aux USA