in , ,

La voiture autonome sera l’antre du sexe !

Ne riez pas. Ce constat résulte d’une réflexion très sérieuse quant aux usages que nous feront des futurs véhicules à pilotage automatique. Puisque les temps de trajet deviendront de fait de nouveaux temps libres, que ferons-nous de ces nouveaux instants qui nous seront impartis ? D’après les spécialistes, d’abord, bien entendu, nous réattribuerront ce temps à d’autres activités chronophages, mais essentielles, manger, dormir, afin de mieux profiter des destinations pour de véritables loisirs. Restaurants et hôtels d’étapes pourraient d’ailleurs pâtir de ce nouveau mode de transport.

D’accord, mais après ? Eh bien, la pyramide de Maslow est très claire à ce sujet : dans la hiérarchie des besoins primaires de l’homme et de la femme, après la bouffe et le dodo, il y a la zézette. Quand on sait que 60% des américains ont déjà baisé dans leur voiture, sans même que celle-ci ne conduise toute seule, on peut le voir venir gros comme une maison. D’ailleurs, les chercheurs le souligne, qu’est-ce qu’une voiture autonome sinon une chambre privative motorisée ? 

À l’heure actuelle, tout cela n’est bien sûr que spéculations, mais il y a de fortes chances qu’une partie des futurs modèles soit d’ailleurs conçue pour offrir un plus grand « confort » à leurs utilisateurs. De là à imaginer des divans, des plumards et des jacuzzis dans les tires de demain, il n’y a qu’un pas, que nous franchissons allègrement…

Allez, chérie ! Baisse ta culotte, c’est pas moi qui pilote…

La Fistinière change de propriétaires !

Libertines : La baie des cochons au Cap d’Agde