in , , , ,

Laissez tomber le bondage, passez plutôt aux chatouilles…

Vous avez fait le tour de toutes les pratiques BDSM ? Vous avez chez vous autant de cordages qu’il est possible d’en stocker ? Votre corps a été plus recouvert de cire que le sol du Vatican un jour de pèlerinage ? Tout ce que l’on vous propose pour pimenter vos soirées « cuir et cravache » semble fade et insipide…

Et si vous vous laissiez tenter par une séance de chatouilles ?

La knismolagnie, de son nom le plus savant, aussi nommé « tickling » chez nos amis anglophones, est une paraphilie qui concerne les personnes qui sont chatouilleuses au point de ressentir du plaisir sexuel lorsqu’on titille leurs doigts de pieds !

Selon ses adeptes, la knismolagnie se pratique le plus souvent attaché afin d’entraver efficacement les mouvements du chatouillé. Ce dernier ne pourra alors mettre fin au supplice qu’avec un « safe-word » préalablement choisi, comme dans toute pratique SM respectueuse.

Dès le début de la séance, le ou la dominateur(-trice) fait monter doucement la pression sur son partenaire soumis avec quelques papouilles qui rapidement vont provoquer un gigotement frénétique. Dans cet état de transe et d’ivresse, le supplicié peut alors se retrouver devant une bouffée de plaisir intense, voire un orgasme !

Si cette expérience chatouilleuse peut écorner le tableau du dominateur féroce et sans pitié et que les éclats de rire trouvent difficilement leur place dans un donjon SM, il ne faut pas oublier que poussés à l’extrême, les « guilis » peuvent devenir très douloureux…

Dans l’antiquité, les chatouilles étaient véritablement une arme de torture atroce, le supplice de la chèvre était si terrible que son histoire a traversé les âges… On enduisait les pieds d’un mélange à base de sel et une chèvre était alors invitée à venir lécher frénétiquement les doigts du malheureux…

Autre avantage de cette technique, c’est qu’il suffit de quelques entraves pour vous adonner à cette pratique, plus besoin de la panoplie du parfait dominateur !

Avez-vous déjà essayé la position du « triangle lumineux » ?

Findom, quand donner de l’argent devient un fétichisme sexuel !