in , ,

L’Ashwaganda est-elle aphrodisiaque ?

L’herbe indienne, connue pour ses vertus anti-stress, ferait aussi des merveilles pour la libido. 

Ces derniers années, l’ashwaghanda est devenue un supplément alimentaire star dans le monde occidental, prônée par des influenceurs bien-être comme Gwyneth Paltrow. Utilisée depuis des centaines d’année dans la médecine ayurvédique, elle est fabriquée à partir de racine de whitana somnifera et serait souveraine pour traiter le stress, augmenter l’énergie et canaliser la concentration.

Mais ces vertus seraient aussi sexuelles, à en croire les retours d’expérience de certains utilisateurs. « J’ai commencé à prendre de l’aswhagandha pour les bénéfices sur ma santé et maintenant je suis excitée tout le temps, ça n’a aucun sens, » explique @lilivbb sur Twitter. Une assertion confirmée par une autre internaute, Lowkeyonce, qui annonce que son anxiété a disparu depuis qu’elle ingère l’herbe indienne, mais que cette anxiété a été remplacée par une excitation constante.

« Qui sent comme un cheval »

En sanskrit, Ashwagandha peut se traduire par « qui sent comme un cheval ». Ce qui est déjà plutôt sexy, il faut l’avouer. Une étude de 2015 démontre que l’herbe a une action directe sur les dysfonctions sexuelles féminines, améliorant la lubrification, l’excitation, les orgasmes et la vie sexuelle d’une manière générale. Une autre étude de 2019 a quant à elle mis en lumière son utilité chez les hommes, augmentant le niveau de testostérone des sujets entre 40 et 70ans.

Mais il existe aussi des avis contraires. Un utilisateur a en effet écrit sur Reddit que l’herbe avait considérablement réduit sa libido, allant même jusqu’à rendre ses testicules flasques et sans vie. En outre, l’abus d’Aswhagandha peut causer des diarrhées et des vomissements, ce qui n’est définitivement pas sexy.

Vous pouvez donc vous en procurer pour ses vertus reconnues mais n’espérez pas voir votre libido atteindre des sommets. Pour cela, le store de J&M est plein de produits très efficaces !

Tournage : Père Noël et sodomies

Pâques – Pas de chasse au sextoys à Namur cette année