in

Le Bukkake, une histoire qui remonte !!

pub-lait-sexy

Bukkake : nom masculin désignant une rangée de mâles aux bourses bien pleines, qu’ils vident allègrement dans la joie et la bonne humeur sur une (ou plusieurs) jeunes demoiselles, qui n’attendent que ça pour se faire un masque de beauté d’enfer.

Mais cette pratique, presque passée dans le langage courant (quand on se fait éclabousser, il y en a toujours un qui y fait la référence : « bukkake de chantilly », le tout avec un rire gras bien reconnaissable), n’a pas du tout la même signification dans son pays d’origine.

En effet, le bukkake nous vient droit du Japon, et désignait au départ un plat de nouilles !

Le nom a cependant été repris dans le porno, peut-être dû à la couleur blanche des pâtes, ainsi qu’à leur côté visqueuxmême si celui-ci a longtemps été censuré (et l’est encore un peu) dans le pays.

Nos amis les japonais pratiquent donc ce grand moment de fraternité et de détente depuis environ les années 80 : les sexes étant censurés, c’était donc le seul moyen qu’ils avaient trouvé pour exciter les téléspectateurs des films.

Depuis, la pratique a fait son chemin, et des records se sont bien évidemment mis en place : des bukkake géants ont été organisés, et ce n’étaient pas moins de 200 loustics qui se sont soulagés sur une femme, qui va bien soit dit en passant !

Et parce que le Japon est un pays bien particulier, un dérivé un poil plus propre de cette fin de scène X a également vu le jour : le gokkun, qui consiste à remplir un récipient du précieux liquide séminal masculin, que madame (ou monsieur, ça dépend de ce que vous regardez) boira jusqu’à la dernière goutte…

On est proche de l’art contemporain en fait 😉 !

Quelques faits étonnants concernant le porno…

Quand voter aux élections devient un plaisir coquin…