in ,

Le confinement et la croissance de la sexualité en ligne

Le confinement a aussi du bon ! Les internautes ont enfin le temps de se consacrer à mater les profils sur des sites de rencontres et à envoyer une multitude de « nudes » ou sextos lorsque la discussion se prolonge…

Il faut dire que notre quotidien a été complètement chamboulé. Si d’un côté nous avons les couples qui retrouvent une libido, il y a aussi ceux qui ne finiront pas l’année ensemble, ainsi que ceux qui vivent loin l’un de l’autre, sans oublier les célibataires pour lesquels le confinement commence à être un peu trop long… Ainsi, bon nombre de personnes se retrouvent à surfer sur les réseaux sociaux et sur les sites pour adultes. Et vu les animaux en rut derrière leurs écrans, la société Khoros, spécialisée dans les médias sociaux, a décidé de réaliser une étude et a constaté une augmentation de 384% des tweets contenant à la fois les termes « nudes » ou « dicks pics » apposés au mot « coronavirus » et ce, en seulement un mois ! Ils ont aussi pu relever un décuplement de 46% de l’usage des émojis pêche et aubergine qui permettent de symboliser les organes génitaux féminins et masculins.

Cela peut s’expliquer par une élévation du stress chez les personnes du fait de rester enfermés provoquant ainsi la fabrication de testostérone entraînant une excitation sexuelle. On peut aussi y voir le fait que les individus se sentent davantage en sécurité et donc vont se libérer plus facilement derrière l’écran sans penser à l’après et à la (peut-être) future rencontre en réel.

6 très bonnes raisons de se masturber !

La menstrubation pour soulager ses douleurs de règles