in ,

Le costume très bondage d’Adam Rippon aux Oscars

Adam Rippon, récemment récompensé du bronze aux Jeux Olympiques de Pyeongchang (120 points au Scrabble), est aussi connu pour être le premier sportif américain ouvertement gay à avoir remporté une médaille à des JO d’hiver, ce qui révèle l’ampleur ce tabou dans le sport. Attendre 2018 pour découvrir qu’il y a des athlètes gays, a fortiori des patineurs (franchement, on fait difficilement plus queer comme esthétique), donne une certaine idée du chemin à parcourir pour l’acceptation des homos dans le sport.

Figure Skating – ISU Grand Prix of Figure Skating NHK Trophy – Men’s Free Skating – Osaka, Japan – November 11, 2017 – Adam Rippon of the U.S. in action. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Toujours est-il qu’Addam Rippon n’a pas attendu les olympiades suivantes pour refaire parler de lui, cette fois-ci, avec le costume, des plus classieux, qu’il portait lors de la cérémonie des Oscars, où il était invité. L’habituel smoking a été agrémenté d’un harnais en cuir que ne renierait sans doute pas le plus « Macho Macho Man » des Village People, ainsi que d’un nœud papillon en skaï du plus bel effet.

Pour nous, qui constatons avec dépit le rejet quasi-unanime de l’élégance bondage, pourtant friande de matières nobles telles que le cuir et le latex, des canons du chic mondain, c’est une initiative très osée qui mérite d’être saluée, voire émulée. Alors, Mesdames, Messieurs, sortez vos godes-museaux, vos cagoules à fermetures et vos braguettes cloutées, car dorénavant le freak, c’est chic !

Il se fait gauler par un randonneur avec une branche dans le cul !

Vos photos du matin du 8 Mars 2018 !