in , ,

Le glitterboobs : la tendance topless et disco !

De Glastonburry à Coachella, en passant par Electrobeach, cette nouvelle mode fabuleuse a envahi les festivals musicaux l’année dernière. Le glitterboobs (ou « nichons-à-paillettes » dans la langue de Molière) consiste, chez ces dames, à bannir le tissu sur le haut du corps, pour, à la place, se recouvrir la poitrine de strass, paillettes et autres gemmes fantaisies avant de déambuler dans les travées de ces lieux de fête, pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Il semble toutefois se dégager une règle particulière. S’il s’agit d’un atour aussi festif que sexy, il ne doit pas être obscène, et le téton (cet organe immontrable) est invariablement camouflé. Réciproquement, même les plus grands admirateurs se garderont d’y foutre les paluches. C’est de la déco, du costume de carnaval, pas une invitation. Alors, pas touche !

Et puis quand on voit les véritables œuvres d’art que certaines ont réalisées, avouez que ce serait dommage de saloper le boulot en y foutant ses grosses mains de frotteur dégueulasse. Voyez plutôt :

Une candidate de télé-réalité nue dans les rues de Londres !

Gwyneth Paltrow suggère de s’irriguer le colon au café…