in , , , , ,

Le jeu de la biscotte, mythe ou réalité croustillante ?

Tous les pratiquants de rugby ont eu un jour à subir cette question sous le regard lubrique d’un ami un peu trop curieux : « tu connais le jeu de la biscotte j’imagine ? » Véritable légende sexuelle qui colle à la peau des rugbymen comme un maillot trempé de sueur. Dégradante pour l’image de ces hommes au tour de bras ubuesque, véritables gladiateurs au cou de taureau et à la virilité exacerbée, cette fable traverse les générations.

Pour les non-connaisseurs, ce jeu se résume à une compétition de branlette en cercle autour d’une biscotte et le dernier à réussir à napper le biscuit de son jus, devra se délecter du « glaçage maison ». Et bon appétit bien sûr !  

Mais alors d’où vient cette idée saugrenue d’une équipe de rugbymen se livrant à une telle pratique ? Selon 20 minutes, cette légende urbaine se serait répandue en réponse à l’image un peu brute et graveleuse de ces sportifs. L’humour potache qui accompagne le folklore de l’ovalie, les rangés de postérieurs dénudés au fond du bus, les accolades franches entre amis, les positions peu engageantes en mêlée, il n’en faut pas plus à certains esprits malsains pour s’imaginer des orgies dans les vestiaires.

Le site d’information confirme par le témoignage anonyme d’un rugbyman l’idiotie d’une telle légende, « c’est complètement con ! Moi, je n’ai jamais vu un mec qui avait la gaule dans un vestiaire de rugby. Alors quinze, en cercle autour d’une biscotte, c’est de la connerie ! »  

Dendrophilie, quand l’envie vous prend de farcir un chêne !

Réalité virtuelle : Le hard en immersion