woman toilet lavatory peeing urinate short leg
in ,

Le lavement anal est-il utile avant la sodomie ?

Je m’adresse aujourd’hui à tous ceux et celles qui ont peur de passer le cap de la sodomie et qui ont peur de voir disparaître leurs attributs sous un monticule d’excrément. En effet, la crainte de mettre du caca partout et de retapisser les murs de la chambre à coucher, est présente chez beaucoup de couples. Voilà pourquoi, j’ai cherché pour vous, à quel niveau, sur l’échelle du caca, se situe le risque. Finalement, à en croire les amateurs de sodomie, il n’y a pas à craindre de voir son zizi maculé de matières fécales. Voici l’explication : l’ampoule anale (la partie qui se situe entre l’anus et l’entrée de l’intestin) est généralement propre.

Hélas, comme vous ne pouvez jamais être sûrs à 100%, si vous soupçonnez la présence de résidus de selles, vous pouvez toujours vérifier en insérant votre doigt (possiblement enroulé de PQ mouillé) ou bien utiliser, LE secret qu’un grand nombre de grand-mères et d’homos se transmettent de génération en génération : la poire de lavement.

Cependant, le lavement anal est une technique qui comporte des risques, il faut donc l’utiliser avec précaution, sinon votre flore anale et intestinale pourrait être déséquilibrée. Pour ce faire, il faut remplir la poire d’eau tiède, non savonneuse et l’introduire dans la boîte à caca en lubrifiant l’embout pour éviter toute irritation. Vous imaginez la suite…  Attention, il ne faut pas l’utiliser plus d’une fois par semaine.

Toutefois, si l’envie de passer par le chemin boueux vous prend, d’autres astuces permettent de limiter les risques : se laver la raie, manger des protéines pour durcir ses selles et ne pas pratiquer la sodomie si vous avez la gastro ou des hémorroïdes… Bonne chance !

Les rapports sexuels des parents durent 2 minutes !

Rose Valérie « Les gonzos m’ont permis de me lâcher dans mes performances ! »