in , , , , , ,

Le lavement, obligation ou diktat inutile ?

Vous avez envie de franchir la barrière du sexe anal, mais vous ne savez comment vous y prendre ? La perspective de marteler ou de vous faire marteler le fondement vous exalte ? La seule chose qui vous empêche de vous lancer c’est la question du lavement ? Voici toutes les informations nécessaires pour comprendre le rôle du nettoyage du rectum.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit lorsqu’on parle de lavement : du nettoyage de l’anus et du rectum. Pour procéder au fameux lavage, il vous faudra disposer d’un outil incontournable : la poire à lavement. Il suffit ensuite d’insérer ladite poire, préalablement remplie d’eau tiède, dans votre anus et de presser doucement pour remplir votre cavité anale de flotte. L’opération peut sembler délicate, mais en enduisant votre anus de lubrifiant pour faciliter la pénétration et en trouvant une position confortable dans la douche, cela ne devrait pas poser trop de problèmes. Une fois le liquide introduit, foncez aux toilettes pour éliminer l’eau et les résidus de matière fécale. Et voilà, le tour est joué !

Mais cette préparation inconfortable, contraignante et très peu engageante, est-elle une obligation ?

Non, au contraire. Le lavement, lorsqu’il n’est pas prescrit par un professionnel de santé dans le cadre d’une intervention ou d’un contrôle, n’est pas vraiment conseillé. L’introduction d’eau dans l’anus peut dérégler complètement le microbiote de votre rectum. Cette opération doit donc rester occasionnelle.

Si les odeurs et les éventuels résidus vous insupportent, il est peut-être temps de reconsidérer l’idée du sexe anal. N’oubliez pas que l’usage premier de cet orifice est l’évacuation des selles… 

Les bienfaits de la levrette pour la femme

Pourquoi le « kink shaming, » c’est mal ?