in ,

Le mot de la semaine : « Candaulisme »

Candaulisme n. m. : Le candaulisme désigne le fait de ressentir de l’excitation sexuelle en voyant sa compagne être regardée, admirée, voire besognée par d’autres hommes. À la différence du cuckolding, ou cocufiage, dont il est très proche, le candauliste assiste aux relations extra-conjugales, quand le cocu peut se satisfaire de les imaginer, et n’entretient pas une position de soumission auprès de l’élue de son cœur.

Le terme est dérivé du mythe de Candaule, roi Lydie, raconté par le Grec Hérodote. Le fameux monarque était si fier de la beauté de sa royale épouse qu’il passait son temps à s’en vanter auprès de son pote Gygès, qui était aussi son garde du corps. Un beau jour, il finit même par lui proposer de venir la mater en scred’ quand ils étaient au plumard. Gygès, qui était quand même un type correct, n’était pas super chaud, mais comme, en Grèce antique, on pouvait très vite passer du statut de srab du taulier à celui de déco de jardin ambiance « foire à la bidoche », le voilà à se planquer derrière la porte pendant que l’autre vicelard désapait sa femme. Il s’est évidemment fait gauler par la belle, qui lui a proposé un choix des plus classiques, en ces temps de joyeuse barbarie : soit il se faisait exécuter sur-le-champ, sous il butait ce bon vieux Candaule, épousait la bombasse et devenait le nouveau patron du bled. Pas la peine de vous dire que Gygès se préférait avec la tête sur les épaules et, a fortiori, avec une couronne sur la tête.

Moralité : Ne diffusez pas les nudes de vos conquêtes, ou parlez-leur-en avant. Vous disposez, à présent, de plein de mots savants pour leur vanter le concept.

De rien.

Après un an d’enquête, la Terreur de Starkville est enfin arrêtée !

Mia Khalifa répond aux 7 questions les plus posées sur le sexe !