in ,

Le mot de la semaine : « Tribadisme »

Tribadisme n.m. : acte sexuel non-pénétratif entre femmes. Si étymologiquement « tribadisme » vient du grec tribas, lui-même dérivé de tribō, signifiant « frotter », les « tribades » désignaient, dans l’Antiquité, les femmes qui se livraient, comme leur nom ne l’indique pas, à des actes de pénétration sur des hommes ou d’autres femmes. Ces actes « phalliques », considérés comme éminemment masculins, étaient alors le comble de la transgression.

De nos jours, le tribadisme a retrouvé son sens originel et désigne l’ensemble des positions sexuelles lesbiennes n’impliquant pas de pénétration : généralement les frottements vulve contre vulve, mais aussi l’ensemble des caresses génitales avec le corps de sa partenaire. Par métonymie, le tribadisme est généralement associé à l’art du « scissoring », ou « baiser en ciseaux », la position sexuelle la plus célèbre du porno lesbien, pour son visuel fantastique, et la moins pratiquée de la sexualité lesbienne, pour sa praticité pour le moins discutable.

C’était le mot de la semaine. Et grâce à lui, vous ne direz donc plus « ciseaux à bouts ronds » mais « tribadisme à forte poitrine ».

De rien.

Elle envoie par accident son plan pour tromper son petit ami à… son petit ami

Des scientifiques inventent la course d’obstacles pour spermatozoïdes !