in

Le préservatif à Cuba : une matière première !

Étant donné que la santé est une préoccupation majeure du gouvernement cubain, les préservatifs sont subventionnés et donc très bon marché. En effet, sur cette île encore très marquée par le communisme, l’État souffre de pénuries sur les produits de base. Les habitants de l’île font donc preuve de beaucoup d‘imagination et s’en servent pour tout !

Par exemple, on les utilise pour faire du vin : pendant la fermentation les bouteilles libèrent du gaz et les préservatifs se dressent. Quand ils retombent c’est le signal que le vin est prêt !

Ce sont aussi des bouchons de pêche pour attraper des poissons plus grands, ou bien un moyen de colmater les trous des pneus,ou encore chez le coiffeur comme élastiques pour cheveux, etc …

Vous avez bien compris : ils sont PARTOUT !

Un grand malade fesse un hippopotame au zoo de Los Angeles !

Le « pineapple boobs » la tendance sexy, mais cheloue, de l’été !