in , ,

Le président Ougandais veut interdire la pipe !

Non, non. On ne parle pas de nouvelles normes anti-tabac, mais de lutter contre un mal bien plus grave qui ronge la population ougandaise, la sexualité débridée. Car c’est bien connu, l’Ouganda est le premier producteur de porno hardcore déviant au monde, juste devant le Népal, le Pérou et le Bangladesh.

Le président Yoweri Museveni souhaite donc prendre des mesures pour ramener l’acte sacré de la copulation à la très étroite conception du christianisme évangélique qu’il prêche. Après avoir condamné à mort les homosexuels « récidivistes » de son pays (on a beau chercher, on ne voit pas bien ce que c’est qu’un homo récidiviste), puis seulement à la prison à vie, quand les garants de la constitution ougandaise lui ont rappelé que c’était peut-être un peu extrême d’exécuter des gens en fonction d’où il préférait glisser leur quéquette, ce cher Yoweri envisage de faire interdire la fellation. Et pour cela, il a un argument béton : « la bouche est pour manger, pas pour le sexe. »

Une bien judicieuse maxime qu’on ne saurait trop lui conseiller d’appliquer. Qu’il se contente de se servir de sa bouche à des fins alimentaires, ça lui évitera de dire des conneries

Photos du tournage de Francesca DiCaprio (Le salon de massage)

La chute phénoménale de la qualité et quantité du sperme au cours des 40 dernières années