in

Le sexe après une rupture : c’est déconseillé !!

couple-sexe

Les ruptures amoureuses ne sont certainement pas les meilleurs moments pour tout être humain : cela fait toujours du mal, on se sent seul, rejeté, et on a l’impression que le monde autour de nous s’écroule, sans parler du mélange des sentiments qui nous habite durant les premiers temps où on se retrouve seul.

Si certains « préfèrent » se morfondre dans leur canapé, sous une couverture avec un gros pot de glace, d’autres prennent les devants, en essayant de surmonter la déception et la tristesse : cela peut se traduire de différentes façons, comme par exemple faire la fête à outrance, renouer des liens avec des personnes que l’on avait plus ou moins perdu de vue ou encore se laisser aller à la débauche, avec le sexe comme étendard

En effet, certains aiment à se rassurer en collectionnant les conquêtes, et en prenant du plaisir pour tenter d’oublier leur récente rupture : c’est ce qu’on appelle une relation de transition ou de « tampon », selon les spécialistes.

Mais avoir ce type de relation est-il bon pour la santé mentale ?
Des scientifiques américains ont mené l’enquête, en questionnant 170 étudiants pour connaître les différentes raisons qui poussent les hommes et les femmes à faire des galipettes juste après une séparation.

Et les conclusions sont nettes : selon les chercheurs, « les gens ont souvent recours à une relation tampon pour se venger de leur ex ou pour essayer d’oublier leur détresse. Surtout durant le mois suivant la rupture. »
Les effets du sexe dans ces moments-là sont donc temporaires et aident surtout à se revaloriser et à soigner son ego.

En revanche, cela n’est pas un remède miracle, qu’il est plutôt déconseillé d’adopter : selon la sexologue Marie-Eve Demers-Morabito, « ces relations ne peuvent guérir en profondeur la blessure d’abandon, de rejet, de honte, de culpabilité ou d’échec de la relation amoureuse. Ça permet juste de mettre un pansement sur une blessure. Ça divertit, ça change les idées, ça réconforte après le choc de la rupture« , et surtout il n’est pas efficace pour tout le monde !

Alors que faut-il faire pour retrouver une stabilité affective ?
L’explication est toute simple selon la sexologue, même si c’est bien évidemment toujours plus facile à dire qu’à faire : « […] L’objectif n’est pas d’avoir un passé réglé, mais d’être disponible pour quelque chose de nouveau.« 

Une sextape dans une gare de Paris !!

« Je peux pas ce soir chérie, il y a match à la TV… »