in

Le sexe : bon pour la santé ?

Éternelle question que celle des bienfaits du sexe sur la santé… Alors pour la faire courte (sans jeu de mot je vous prie), oui, faire l’amour c’est bénéfique !

Mais alors à quels niveaux ?

Hormis les maladies sexuellement transmissibles, le sexe serait bénéfique à tous les égards. En 2005, un psychologue américain nommé Stuart Brody a expérimenté un travail de groupe : 50 personnes devaient noter leurs ébats acrobatiques et étaient finalement soumis à un test de stress.

Résultat : plus la fréquence des rapports était élevée, moins ces personnes étaient stressées. Attention tout de même, l’expérience se base sur le ressenti des sujets eux-mêmes et sur un panel minoritaire.

Votre palpitant vous remercie !

Les travaux d’un britannique du nom de Shah Ibrahim, entre les années 1979 et 1983, s’exposent moins à la critique. En effet, son équipe a interrogé pas moins de 914 hommes, âgés de 45 à 59 ans et ce, notamment sur leur vie sexuelle. En suivant l’évolution et la durée, les chercheurs ont constaté que les hommes ayant au moins deux rapports sexuels par semaine, avaient deux fois moins de risques d’être victimes d’un arrêt cardiaques.

Le sexe protégerait donc les hommes, au-delà de 40 ans.

Mais attention tout de même. Une autre étude britannique menée sur des hommes âgés de 41 à 81 ans, démontre qu’une sexualité débridée durant la vingtaine et la trentaine serait susceptible d’aboutir à un cancer de la prostate !

Quid des femmes ?

Elles bénéficieraient d’un pouvoir protecteur grâce à une hormone : l’ocytonine. Hormone de l’orgasme et de l’allaitement, elle les protégerait notamment du cancer du sein. C’est en tout cas l’hypothèse d’un chercheur australien il y a 17 ans, mais toujours d’actualité : cette hormone est aujourd’hui étudiée de près chez les animaux.

Cerise sur le gâteau

Pratiquer du sexe, ce serait gagner dix ans d’âge… en apparence ! C’est en tout cas le résultat auquel est parvenu le psychologue britannique David Weeks au terme d’une enquête menée pendant environ 10 ans sur près de 3 500 américains et européens âgés de 18 à… 102 ans !

 

Je tombe sur son porno. Que faire ?

Pour ou contre les sextoys ?