in , ,

Nez bouché ? Le bon traitement c’est le sexe !

Vous connaissez les Ig Nobel, une reconnaissance satirique née en 1991 et décernée aux publications scientifiques les plus cocasses ? Cette année, le prix Ig Nobel de médecine est revenu à une équipe internationale qui a prouvé que les orgasmes débouchaient le nez aussi bien qu’un spray nasal.

Bon, ne jetez pas tout de suite votre flacon de Stérimar pour vous ruer sur votre partenaire. Le problème de cette solution est son efficacité temporelle, qui est seulement d’une heure.

Pour parvenir à cette découverte qui risque bien de bouleverser la médecine mondiale pour les siècles à venir, une équipe internationale composée de praticiens turcs et d’universitaires allemands a conduit une expérience on ne peut plus sérieuse : évaluer la respiration nasale de personnes avant le sexe, juste après, puis trente minutes, une heure et trois heures après. Puis la même expérience a été reproduite le lendemain après application d’un spray nasal.

Il est apparu que la respiration nasale des sondés s’améliorait très sensiblement après une relation donnant lieu à un orgasme, du même acabit qu’après l’utilisation d’un spray nasal décongestionnant.

Alors comment est-ce possible ? Selon les universitaires, l’exercice physique ainsi que les changements hormonaux peuvent avoir un effet sur la résistance de l’air nasal. Le sexe étant par essence une activité physique, son action est réelle sur la décongestion. Cependant, son effet reste limité dans le temps et moins durable qu’un spray.

 

La knismolagnie c’est quoi ?

L’été indien des clubs libertins