in , ,

Le sexe n’intéresse plus les hommes célibataires

Selon une étude publiée par Match, 81% des hommes interrogés estiment que le sexe est moins important pour eux maintenant qu’avant la pandémie.

C’est un mélange de facteurs biologiques et sociaux qui serait à l’origine de ce chiffre étonnant, selon les responsables de l’étude.

« Il est impossible de confiner une planète entière et de s’attendre à ce que la physiologie humaine demeure la même, » explique Helen Fisher, l’une des scientifiques en charge de l’étude. « Tout le monde a souffert et les taux de testostérone ou de dopamine ont chuté. »

« Plus vous obtenez de sexe, plus vous en voulez. Moins vous en obtenez, moins vous en voulez. »

Les célibataires avaient moins l’occasion d’avoir des relations sexuelles et subissaient un stress extrême, à l’image du reste de la population. Certes, la chose demeure importante à leurs yeux mais elle a dégringolé sur la pyramide de leurs besoins.

Ce stress post-traumatique occasionné par le COVID fait que les sondés désirent désormais se concentrer sur leur bien-être psychique ou leur famille.

Vers une amélioration de la vie de couple ?

72% des membres de la Génération Z et 69% des Millenials ont par exemple découvert de nouveaux hobbies durant cette période et en sont ravis. Ils veulent désormais prendre le temps de construire des relations suivies plutôt que de papillonner en quête d’actes sexuels sans lendemain.

Un paradigme nouveau qui pourrait, selon les sexperts, à une recrudescence de mariages heureux et de relations stables dans les années à venir.

Les avantages des petits pénis