in ,

Le sexe sans lendemain s’accorde mieux au masculin

Une étude menée par l’université australienne James Cook a examiné les effets des relations sexuelles occasionnelles. Parmi les répondants, 75,8% se sont définis comme hétérosexuels, 15% comme bisexuels et 8,4% comme homosexuels. En outre, bien que cette question n’ait pas influencé le test, puisqu’elle portait sur la précédente rencontre sexuelle sporadique, environ la moitié de l’échantillon était célibataire et le reste dans une relation engagée.

L’étude n’a pas pu démontrer de corrélation claire entre coup d’un soir et développement d’émotions positives. Par conséquent, pour les chercheurs, le fait d’avoir des relations sexuelles dans le seul but de se faire plaisir ne modifie pas nécessairement les sentiments ou l’humeur générale. 

D’autre part, les résultats de l’étude indiquent que « les personnes qui ont des rapports sexuels pour réduire leurs émotions négatives sont susceptibles de connaître des résultats émotionnels négatifs », de sorte que le sexe ne permet pas d’améliorer la santé mentale.

Les femmes ont peur d’être jugées

En ce qui concerne les sentiments éprouvés après des rapports sexuels sans lendemain, l’étude conclut que les femmes ont ressenti les émotions les plus négatives. Parmi les sentiments éprouvés figurent la solitude, le malheur, le rejet, le regret et l’impression que les autres les jugeraient négativement.

En revanche, les hommes ont déclaré que, après avoir eu des rapports sexuels occasionnels, leur satisfaction sexuelle avait augmenté. Ils ont également éprouvé des sentiments de bonheur, de confiance en soi, de satisfaction et une meilleure humeur.

Les 7 sports qui améliorent la performance sexuelle

Il se déchire les poumons alors qu’il se masturbait !